Difficultés et points forts

En tant qu’instituteur et institutrice, avoir un enfant comme moi dans votre classe n’est pas facile. C’est pourquoi vous avez décidé d’être plus attentif(ve) à mon comportement afin de mieux adapter votre pédagogie.

Ce que vous avez découvert sur moi…


J’ai une grande envie de communiquer. Je le fait par le regard, les gestes et les mimiques. De même, j’ai un désir d’entrer en relation avec les autres. Ma perception et ma mémoire visuelle vous semblent tout à fait correctes.  Vous avez remarqué que j’avais le sens de l’observation et que j’étais très réceptif à mon environnement. Très bonne observation ! Vous avez repéré mes atouts !

 

Evidemment, les troubles langagiers restent ma principale faiblesse ! Ces troubles touchent tous les niveaux de mon langage oral et ont bien souvent des répercussions sur mes capacités de lecture et d’écriture.  Aussi, à l’école, vous avez remarqué que j’avais du mal à me représenter l’enchaînement des activités scolaires (récréation, gym, repas, leçons). Sachez que ce problème de perception du temps et des séquences se retrouve également au niveau de l’ordre de mes mots dans la phrase ou de l’ordre de mes sons dans un mot.  Vous remarquez aussi que j’ai du mal à percevoir l’intensité des émotions ou du temps. Quand je fais une bêtise et que vous me montrez votre mécontentement, je ne semble pas en saisir l’importance.

 

Comme si ce n’était pas déjà assez difficile comme ça, la dysphasie est souvent accompagnée d’autres troubles. Peut-être l’avez-vous remarqué ?

  • Difficultés au niveau du langage écrit et des apprentissages. Ces difficultés sont la conséquence directe du trouble de mon langage parlé;
  • Problème pour comprendre les notions abstraites comme les couleurs, les notions d’espace et temps et les concepts mathématiques;
  • Fatigabilité et lenteur dans mon travail. Je suis plus sujet aux troubles d’attention et de concentration;
  • Difficultés pour m’orienter dans l’espace;
  • Je présente des difficultés pour mémoriser les informations qui sont dites verbalement;
  • Difficultés pour transférer mes connaissances à de nouvelles situations. Par exemple, je connais mes couleurs sur certains supports- crayons de couleur - mais une fois que l’on change le contexte - objets de même couleur -  je me retrouve complètement perdu !

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site