La dysphasie: késako?

 

Savez-vous qu'au sein des écoles, 1% des enfants sont touchés par la dysphasie? Parmi eux, ce sont les garçons qui sont les plus concernés, comme moi ! Dès lors, il est important d'être bien outillé face à ce trouble qui est, en général, peu connu de nos instituteurs et institutrices.

 

La dysphasie est un trouble du langage qui m’affecte dans ma communication, mes relations et   mes apprentissages. Je ne souffre pas d’un trouble envahissant du développement tel que l'autisme, ni d’une déficience intellectuelle, ni d’une surdité ou d’une maladie neurologique. Mon trouble du langage s’est manifesté au cours de mon développement sans qu'aucune cause n'ait pu être identifiée et sans que je comprenne bien pourquoi… J’ai des difficultés pour m'exprimer mais aussi pour comprendre le langage.

Tous les domaines de mon langage sont affectés:

  • Mes sons sont déformés, omis en fin de mots et remplacés par d'autres sons proches;
  • Mon vocabulaire est imprécis et pauvre, je cherche souvent mes mots;
  • Ma construction de phrases est incorrecte, j’utilise peu de verbes dans les phrases et je ne vois pas l’intérêt d’utiliser des pronoms ;
  • J’utilise mal mon langage dans la vie de tous les jours. Par exemple, j’ai des difficultés pour comprendre les expressions imagées, je ne respecte pas les tours de parole et je ne prends pas spontanément la parole quand je suis en famille ou avec mes amis.

Sachez que la dysphasie est très variable d'un enfant à l'autre. Elle peut être très sévère , de sorte qu’un enfant ne parvienne pas à développer son langage, à moins sévère. Elle est durable et sera présente tout au long de ma vie ! Il y a peu d'évolution sans une intervention qui soit adaptée à mes besoins. C'est ici que vous pouvez intervenir, logopèdes et enseignants, pour me donner les meilleures chances de m'épanouir dans mes apprentissages et dans la vie de tous les jours.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×